Fixation axiale

 Principe général :

 Afin d'éviter aux roulements d'une même ligne d'arbre une opposition mutuelle due aux tolérances de fabrication ou aux dilatations, un seul palier, appelé « palier fixe », assure la position axiale de l'arbre.

Les autres paliers, appelés « paliers libres », prennent d'eux-mêmes leur place.

NOTA : Pour les roulements à rouleaux cylindriques ou à aiguilles, la mobilité axiale est assurée par le roulement lui même. Dans ce cas, les deux bagues du roulement sont fixées

 

 

 Exemples de fixation axiale

 

 

Maintien par épaulement (arbre-logement)

 

Maintien par anneau élastique et épaulement

 

Maintien par anneaux élastiques

 

Exemples d’application

  Arbre tournant, charge de direction fixe :

 

Les deux bagues intérieures sont maintenues latéralement. Un des roulements a sa bague extérieure coulissante afin de lui permettre de prendre librement sa place. La rondelle de réglage est nécessaire.

 

 

 

Logement tournant, charge de direction fixe :

 

À l'inverse du cas précédent, ce sont les deux bagues extérieures qui sont maintenues axialement. La bague intérieure d'un des roulements est coulissante. Le maintien axial de la bague intérieure du roulement fixe par écrou à encoches et rondelle frein assure une excellente sécurité.

 

 

 

Mobilité axiale par le roulement :

 

Pour les roulements à rouleaux cylindriques ou à aiguilles, la mobilité axiale est assurée par le roulement lui-même. Dans ce cas, les deux bagues du roulement sont fixées.